Merci – comme à la Cérémonie des Césars.

C’est le moment, pour moi, de vous expliquer pourquoi ce blog, au-delà du projet d’habitat pour ma grand-mère et de l’histoire de notre relation aidante-aînée. Ce blog, je le veux être un catalyseur de révélation : de ma révélation à moi-même avant tout.

Grâce à lui, j’identifie et je communique sur ce qui m’intéresse, et surtout sur ce qui a du sens pour moi.

C’est mon espace personnel, où je vous livre mes réflexions sur des sujets qui me touchent et/ou qui m’interpellent et, peut-être, par extension, qui peuvent également vous aider.

Le déclic a eu lieu à la mort de ma mère, avec cette nouvelle lecture de ma vie, sans elle, certes, mais avec tellement de choses merveilleuses par ailleurs. le déclic s’est surtout manifesté avec le besoin d’être moi complètement !

C’est un cheminement sur la durée avec des étapes, des défis, des renoncements et surtout des rencontres. Des mains tendues, bienveillantes, amicales, enthousiasmantes, qui me permettent de me révéler à moi-même et d’avoir osé me présenter à vous.

MANIFESTER SA GRATITUDE EN UN MOT : MERCI !

Ceci étant dit, est venu, pour moi, le temps des remerciements en cascades. Ambiance Cérémonie des Césars ! Eh oui, car j’aime remercier. J’aime dire avec enthousiasme et spontanéité ce qu’un geste, une intention me procure. Et précisément ici, je souhaiterais remercier ces mains tendues qui m’ont permis de vous transmettre qui je suis par ce blog.

Vous êtes prêt ? C’est parti !

Vous pouvez m’imaginer sur la scène de la Cérémonie des Césars ou, simplement, devant mon écran d’ordinateur (c’est moins glamour mais cela semble plus raisonnable !)

« Je voudrais remercier d’abord ma famille qui partage, respecte et honore mes valeurs de vie chaque jour. Même si les mots ne sortent pas toujours, car j’ai peur de blesser, c’est l’amour que je vous porte qui l’emporte à chaque fois.

Ma grand–mère, qui m’a accordé sa confiance.

Lorrie, qui a su capter, avec son objectif, la tendresse qui me lie à ma grand-mère.

Dandyman, qui partage ma vie, et qui a mis son talent à ma disposition, afin de réaliser ce logo comme je le voulais.

Sofia, qui m’accompagne, m’encourage, me rassure sur mes écrits, afin de, je l’espère, vous apporter un éclairage sur vos recherches ou pistes de réflexions personnelles.

Enfin, je vous remercie vous tous qui me suivez ici et me témoignez votre intérêt et vos encouragements. Lorsque je reçois des messages tels que : « ce blog, c’est vraiment toi ! » de personnes qui me connaissent de ma vie d’avant et en-dehors du blog, je me dis que mon intention est atteinte.

Cette aventure me nourrit et m’enrichit quotidiennement et c’est bien de cette façon que je souhaite l’étendre, dès à présent, à l’ensemble de ma vie, qu’elle soit personnelle ou professionnelle.

Je ne sais pas encore concrètement la forme ou les formes que va prendre cette future activité pro. Cependant, elle répondra à des besoins humains avérés, basés sur les croisements d’expertises diverses, dans le respect de tout et de tous.

Je souhaite faire de ma vie un écosystème où l’intelligence collective règne. Faire société, contribuer à son évolution profonde et surtout transmettre ce que la vie m’enseigne chaque jour.

Pour en savoir plus sur les photos de Lorrie vous pouvez les découvrir sur Facebook. Et en plus de faire de belles photos, elle est la fondatrice du bar à soupe la SOUPAPE à Angoulême.

Quant à Sofia je vous encourage à découvrir son univers sur son site.

Laisser un commentaire