Introduction

Gratienne a quitté la région parisienne avec son gendre, à la disparition de sa fille. Ils ont trouvé une jolie maison avec jardin en Charente.

Leur envie :

« habiter ensemble avec chacun leur autonomie ! »

La particularité de cette maison est son garage indépendant au fond du jardin, où Gratienne pourra avoir sa petite maison.

La maison de Gratienne, c’est l’histoire de ce projet d’habitat que j’ai commencé à mettre en place pour elle, il y a un an maintenant.

C’est l’histoire de l’entraide familiale et d’une solution atypique, qui bouscule les codes et qui expérimente une alternative possible de logement pour nos ainé-e-s.

Et c’est surtout mon histoire, ma rencontre avec ma grand-mère, l’écoute de ses envies, la découverte de ses besoins et tout un tas de questions qui se présentent à moi chaque jour, et auxquelles je tente de répondre en l’accompagnant à ma façon dans ce projet.

Si vous aussi, vous êtes aidant-e-s de près ou de loin, de façon régulière ou occasionnelle, vous trouverez ici, je l’espère, un lieu de ressources, de découverte, de questionnement et d’optimisme pour que vos ainé-e-s aient le choix de décider où et comment ils veulent définir, construire, créer leur cadre de vie pour simplement vivre leurs dernières années le plus sereinement possible.

Pour suivre mes réflexions, rendez vous sur la page blog du site.

Pourquoi ce blog ?

Je souhaite que ce blog, au-delà du témoignage de mon expérience avec ma grand-mère, soit également un atelier créatif où je pourrai faire part de mes réflexions et de mes questions sur les besoins de confort, de bien-être, d’appropriation de l’habitat de nos ainé-e-s. Je n’ai pas de culture médicale ni gériatrique, par contre j’ai une vive sensibilité créative !

Après avoir observé, écouté, échangé, analysé, j’aime trouver des solutions qui ne rentrent peut-être pas dans les cases établies. J’aime repousser les limites de ce qui peut être possible et j’ai surtout envie de contribuer au bien–être de l’autre, à ma façon, avec ma sensibilité, mon humanité et en toute humilité, surtout au moment où seule la poésie du temps devrait faire son œuvre ?

Si vous partagez mes réflexions ou si ma sensibilité vous touche, que mon projet en appelle d’autres pour vous, n’hésitez pas à vous faire connaître, c’est par ici et pour le blog c’est par là !

 

Qui suis je ?

Je suis Magalie, une femme, une mère, une sœur, une fille et une petite-fille de 41 ans.

Je suis installée en Charente depuis 16 ans, pour raisons professionnelles, au départ ! Et finalement, c’est ici que je vis pleinement ma vie, aussi riche d’échanges que possible, entourée de mes proches, amis et voisins.

A la mort de ma mère fin 2015, ma sœur et moi avons soutenu et organisé l’installation de mon père et de ma grand-mère dans cette région où il fait bon vivre !

Nous avons maintenu ensemble, en famille, et en impliquant chacun-e, le projet de retraite que souhaitait ma mère.

Blog

Les aidants familiaux pour les nuls, le livre qui ne l’est pas (pour les nuls)!

L’année dernière, j’ai fait de belles rencontres virtuelles, aussi intenses qu’en vrai ! Marina Al Rubaee en fait partie. C’est Sofia qui nous a présentées. Elle avait senti qu’entre nous, il y aurait des connexions, des points communs, notamment concernant nos expériences de la relation aidant-aidé. Marina sait de quoi elle parle car elle est co-auteur, avec Jean Ruch, …

Merci – comme à la Cérémonie des Césars.

C’est le moment, pour moi, de vous expliquer pourquoi ce blog, au-delà du projet d’habitat pour ma grand-mère et de l’histoire de notre relation aidante-aînée. Ce blog, je le veux être un catalyseur de révélation : de ma révélation à moi-même avant tout. Grâce à lui, j’identifie et je communique sur ce qui m’intéresse, et surtout …

Contact