Le fauteuil de Gratienne.

Ma grand-mère a un lien affectif particulier avec certains de ses meubles. Au-delà de leur fonction, ils sont les souvenirs et les symboles de son chemin de vie.

Il y a son lit, son armoire de chambre-à-coucher et son fauteuil ! Ce sont les objets que je me suis efforcée de conserver et d’intégrer dans sa nouvelle habitation.

Son fauteuil, c’est la pièce maitresse de son environnement de vie quotidienne. C’est sa tour de contrôle ! Elle y passe tout son temps.

Il est confortable, un peu avachi par les années et il est électrique. Mais elle n’utilise pas cette fonctionnalité, que j’ai pourtant tenté, à plusieurs reprises, de lui montrer, surtout pour qu’elle puisse en sortir plus facilement, mais rien à faire ! Peut-être qu’elle ne l’utilise pas car elle l’associe au lit médicalisé, ou, tout bonnement, parce que cette grosse télécommande a du mal à cohabiter avec elle sur l’assise !

Ce fauteuil, c’était aussi celui de Clément, son mari, qui n’en a malheureusement pas beaucoup profité.

Pourtant, aujourd’hui, ma grand-mère m’a manifesté le souhait de, peut-être, acquérir un nouveau fauteuil pour la nouvelle maison ! Le temps a dû faire son œuvre pour que ce fauteuil ne soit plus associé au souvenir de mon grand-père mais reprenne juste sa place de meuble !

Voilà ma nouvelle mission pour 2018 : l’accompagner à choisir son nouveau fauteuil : matière, couleur, fonctionnalité au programme ! Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de mes découvertes !

 

Laisser un commentaire